Chasser les frelons…. au fusil de paintball !

La société biassaise Airobio propose ses services de destruction de nids dans tout le département grâce à un système innovant aux nombreux atouts.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Armé de ce fusil à air comprimé, l’intervenant peut envoyer des billes remplies d’insecticide directement dans le nid afin de détruire l’essaim.


Les beaux jours, le soleil, les arbres en fleurs… Chaque printemps, le plaisir de remettre le nez dehors demeure intact. Mais c’est sans compter sur certains nuisibles qui se plaisent malheureusement à venir troubler cette belle fête. A commencer par les plus dangereux d’entre eux, ou presque : les frelons asiatiques. De véritables sales bêtes à éviter à tout prix sachant que les piqûres répétées, en plus d’être très douloureuses, peuvent causer la mort. Autrefois, les pompiers se chargeaient de régler le problème. Mais sollicités à outrance au détriment de leurs autres missions, ils n’interviennent plus désormais que dans les situations les plus sensibles (école, crèche…). Les particuliers et les entreprises doivent donc se tourner vers d’autres spécialistes. Airobio en fait partie.


Innovant et

redoutablement efficace

L’entreprise biassaise n’hésite pas à déployer les grands moyens pour venir à bout de ces importuns. Son outil favori : le fusil de paintball ! « On utilise un lanceur à air comprimé pour envoyer des billes remplies d’insecticide droit dans les nids », explique Yohann Martinez, responsable opérationnel d’Airobio. Ce système innovant offre plusieurs avantages : une équipe d’intervention réduite, moins de contacts avec les insectes, un meilleur accès aux essaims en hauteur. Il offre également une efficacité redoutable. « Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on veille à ne pas détruire le nid tout de suite. Car le but n’est pas de voir les survivants en reconstituer un à proximité. Le produit agit comme une mousse expansive. Les frelons qui n’ont pas été tués par la première salve reviennent une fois l’agitation retombée et meurent pour de bon », détaille l’expert. Selon la localisation, la configuration et le nombre de nids, le coût de l’opération oscille entre 70 et 160 euros. Un tarif contenu, l’objectif étant de pouvoir répondre à un maximum de demandes.


Période critique

Si le procédé peut sembler étonnant, il n’a rien d’un jeu. Les frelons constituent un véritable fléau en Lot-et-Garonne. « On entre au début de la période critique. En ce moment, les femelles occupent des nids primaires. Elles vont commencer à sortir pour créer l’essaim principal qui pourra abriter jusqu’à 2000 individus avec des attaqueuses prêtes à le défendre coûte que coûte. Il faut donc être vigilant pour détecter leur présence avant que les feuilles des arbres ne viennent dissimuler leur cachette. En revanche, il ne faut surtout pas approcher sans protection ou tenter d’agir soi-même », prévient Yohann Martinez.

Conscientes du danger que cela peut représenter pour les personnes fragiles et les enfants, les équipes d’Airobio ont mis en place un numéro d’urgence pour être en mesure d’intervenir n’importe quel jour même le dimanche. A noter que ce dispositif fonctionne aussi pour les guêpes.


Renseignements //

Retrouvez toutes

les informations et les tarifs

sur https://airobio.fr

et au 06 49 26 22 95


A l’assaut des chenilles processionnaires...

Les frelons ne sont pas les seuls nuisibles à l’œuvre au printemps. Certains d’entre vous ont peut-être déjà pu remarquer les processions de chenilles le long des arbres. Terriblement urticantes, elles peuvent causer des réactions allergiques très spectaculaires voire des œdèmes dangereux pour les humains comme les animaux de compagnie. Airobio met ainsi en place des pièges à phéromones et peut également utiliser les billes d’insecticide lancées au fusil. « L’objectif est de les empêcher à tout prix de descendre des arbres. Pas de cocon, pas de papillon et donc pas de reproduction. Il est essentiel de stopper la chaîne. »


… Mais aussi des mouches et des moustiques

Airobio maîtrise également la désinsectisation par voie aérienne. Les produits dispersés dans l’air, sans danger pour l’homme et parfaitement inodores, permettent de se débarrasser des mouches et des moustiques ainsi que de nombreux autres insectes comme les punaises, les blattes et les cafards. L’efficacité est garantie pour une durée de six semaines.

L’entreprise peut en outre effectuer des opérations de dératisation.

150 vues0 commentaire