« Bouge ta boîte » met à l’honneur l’entrepreneuriat au féminin

Un nouveau réseau d’affaires vient de se lancer à Agen, avec la particularité d’être destiné aux entrepreneurEs. L’objectif, échanger sur ses expériences, et s’apporter du business pour faire grandir son entreprise.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Valérie Moreau, animatrice du réseau Bouge ta boîte sur le secteur sud-ouest, a présenté le cercle agenais à près de 80 personnes pour son lancement officiel


C’est un petit nouveau dans la grande famille des réseaux d’affaires. ‘Bouge ta boîte’, lancé en 2016 et déjà présent dans plus de 100 villes françaises, pose ses valises à Agen. A l’origine, il a été créé par l’ancienne journaliste Marie Eloy, suite au constat « qu’il n’existe pas de réseau business féminin et que les femmes ont trop peu d’impact réel sur l’économie et leurs territoires ». Vous l’aurez donc compris, il est destiné aux cheffes d’entreprise qui souhaitent se retrouver au sein d’un groupe décomplexé, où l’on se donne des clés de réussite, tout en s’apportant du business pour augmenter son chiffre d’affaires. Chaque antenne à sa « boosteuse ». Sur Agen, il s’agit de Magali Nay, consultante patrimoniale, à l’origine de sa création. « Au départ, nous étions quatre ou cinq à nous être inscrites sur le site du réseau, dans l’attente que quelque chose se crée ici. Puis nous avons été mises en relation », raconte Cécile Hennequin-Pavageau, co-dirigeante de l’entreprise Strat&Comm, spécialisée dans le développement stratégique. Le pré-lancement s’est effectué à distance, en février dernier. « C’était un peu frustrant de faire ça en distanciel, d’autant qu’une soixantaine de participantes s’étaient inscrites. Nous avions donc hâte de lancer officiellement le réseau et de se rencontrer physiquement », ajoute-t-elle. C’est désormais chose faite. Les 18 entrepreneures adhérentes se sont retrouvées dans le très joli cadre des Hauts de la frégate, sur les hauteurs de Bon-Encontre. Pour l’occasion, le cercle était ouvert pour se faire un peu plus connaître, et peut-être accueillir de nouvelles recrues. Et près de 80 personnes étaient de la partie. Seul impératif pour intégrer le groupe agenais, ne pas empiéter sur l’activité d’une autre. Pour ne pas surcharger les rencontres, 25 dirigeantes maximum sont acceptées.


« La crise sanitaire a donné tout son poids au réseau »

« Notre but premier est de gagner en croissance et en chiffre d’affaires, grâce aux recommandations que nous pouvons faire autour de nous », explique Valérie Moreau, animatrice sur le secteur sud-ouest. Cette dernière a d’ailleurs découvert le réseau en tant qu’entrepreneure. Pour beaucoup, Bouge ta boîte a été d’une grande aide pour combattre la solitude liée aux confinements rencontrés l’année passée. « Personnellement, je venais tout juste de me lancer à mon compte, j’étais donc en proie au doute et à l’isolement. L’échange avec les autres adhérentes m’a beaucoup aidé à tenir durant cette période. On peut le dire, la crise sanitaire a donné tout son poids au réseau », confie Cécile Hennequin-Pavageau. Tous les 15 jours, elles se retrouvent pour des ateliers d’1h30 à la pause déjeuner, avec plusieurs activités au programme : pitchs, présentation métier pour tester son offre commerciale, brainstorming sur un sujet décidé à l’avance... Le tout pour favoriser l’intelligence collective et la prise de confiance. Des personnalités inspirantes seront aussi régulièrement invitées. Le tout avec des lieux changeants, du moins pour le moment. L’idée, à terme, sera d’avoir une entreprise marraine où elles se réunissent à chaque fois pour une solution plus pérenne. « Agen est mon coup de cœur avec beaucoup de belles forces, de la jeunesse et du dynamisme pour participer à l’économie du territoire », constate Valérie Moreau. Les sourires et les échanges étaient au rendez-vous pour cette première, preuve d’un engouement qui laisse présager de belles heures à l’entrepreuneuriat au féminin. En cas de nombreuses sollicitations, un second groupe pourrait voir le jour dans la préfecture agenaise, ou dans d’autres communes du département, avec des rencontres entre cercles qui pourraient s’avérer très enrichissantes pour les adhérentes...


Renseignements //

bougetaboite.com,

Facebook : Bouge ta boite - Agen

286 vues0 commentaire