Agropole : Lechef à la relance

Le préfet de Lot-et-Garonne Jean-Noël Chavanne et Phillipe de Guenin, directeur de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Nouvelle-Aquitaine (DRAAF), se sont rendus dans l’entreprise Lechef soutenue par l’état et la Région.

De notre journaliste : Edgar Courtine

Jean Noël Chavanne et Phillipe de Guenin soutiennent le projet d’investissement de Lechef


La PME spécialisée dans les plats cuisinés investit plus de 10 millions d’euros afin de réaliser à la fois une extension des locaux de production et une amélioration globale de ses équipements professionnels. L’Etat soutient ce projet à hauteur de 688 000€ via le plan de relance aux entreprises. La Région pose quant à elle 900 000€ sur la table, faisant basculer Lechef dans une nouvelle dimension.


60 nombre d’employés en plus dans l’entreprise suite au plan d’investissement qui se terminera en 2023

Devant les entrepôts Lechef sur le site de l’Agropole, un moment important dans la vie de l’entreprise s’est déroulé sous nos yeux. Pierre-Henri Bousquet, directeur général délégué de Lechef, a présenté fièrement les travaux d’extension en cours (qui seront terminés en octobre 2021), supervisés d’un oeil aiguisé par David Chemillé, responsable des locaux techniques et de la gestion de l’espace de production.


Une extension

mais pas que…

« L’extension est la partie la plus visible de notre investissement massif, mais elle représente 3 millions d’euros sur les 10 investis au total », a détaillé Pierre-Henri Bousquet. L’extension va permettre à l’entreprise de diversifier sa gamme de produits mais aussi de s’équiper de nouveaux locaux de préparation de commandes. Depuis mars 2021, la PME comptant déjà 170 collaborateurs a créé pas moins de 32 nouveaux emplois, et un processus de recrutement est actuellement en cours pour arriver à un accroissement de l’effectif global de 60 salariés à l’issue du programme d’investissement. « L’aide de l’Etat et de la Région a pour vocation de faire effet levier, a déclaré Jean-Noël Chavanne. L’entreprise Lechef avait toutes les caractéristiques légitimant le soutien du plan de relance, nous sommes très contents que les fonds mis à disposition soient bien utilisés par des structures saines et dynamiques. »


10M€ investissement global de Lechef

Cet investissement important permet une amélioration globale de tous les secteurs de l’entreprise. Le réaménagement des ateliers va augmenter la productivité en améliorant les conditions de travail des employés. La modernisation des équipements va permettre de réduire les coûts énergétiques (en eau et en gaz notamment) et donc de mieux maîtriser son empreinte carbone.


La responsabilité sociale de l’entreprise (RSE)

au coeur du projet

Au delà de l’amélioration du rendement et de la productivité, nécessaire à la bonne santé économique de la PME, l’accent est particulièrement mis sur le bien-être au travail. Elodie Fouquet est directrice RSE chez Lechef depuis 2019. « Depuis la naissance de ce projet, mon objectif est de travailler, en lien avec la CARSAT (caisse d’assurance retraite et de la santé au travail), sur le bien-être des employés. Les postes de travail ont été repensés et sont désormais plus ergonomiques et confortables. Un quatorzième mois de salaire a également été versé a tous les employés pour récompenser l’effort collectif » détaille-t-elle. La RSE travaille également sur son empreinte environnementale, pour réduire au maximum ses dépenses énergétiques et essayer de gâcher le moins de marchandises possibles via les pertes. Un lien avec le Secours Populaire a été établi pour qu’aucun des produits utilisés ne soit perdu. Un pari osé, mais un projet bien structuré qui augure pour Lechef de belles années à venir.


CA actuel 28M€ Objectif d’ici 3 années 40M€


42 vues0 commentaire