Agen : des casseurs de rétroviseurs pris en flagrant délit

Trois jeunes Agenais ont été surpris par la BAC la nuit dernière en train de dégrader des véhicules rue René-Cassin. Ils pourraient être impliqués dans d'autres méfaits.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 11 mars, trois jeunes Agenais se sont « amusés » à casser des rétroviseurs en série au niveau de la rue René-Cassin. Un petit manège qui n'a pas échappé à l'équipe de la BAC alors en patrouille. L'un des individus a tout simplement été pris en flagrant délit. Ses deux compères, dont un en état d'ivresse publique manifeste, ont également fini au poste pour une garde à vue.

Les policiers ont alors pu faire le rapprochement avec des dégradations similaires dans le même quartier, dans la nuit du 20 au 21 février dernier. Si les mis en cause nient les faits, des traces de chaussures de chaussures laissent peu de doute quant à l'implication d'au moins l'un d'eux sur les deux méfaits.

Âgés de 18 à 23 ans, ils ont été relâchés en attendant les suites judiciaires pour les 14 faits de dégradations dont ils sont accusés au total.

70 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube