Agen a enfin sa maison de santé pluridisciplinaire

La troisième maison de santé pilotée par l’Agglomération a ouvert ses portes du côté d’Agen-Nord. L’objectif est clair, développer l’offre de santé à destination des habitants et former les jeunes pour assurer la relève.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

La maison de santé de Donnefort a ouvert ses portes en janvier dernier. L’objectif est désormais de remplir les cabinets pour assurer une offre de santé complète aux habitants.


La santé est un enjeu on-ne-peut-plus important sur notre territoire, d’autant plus quand on connaît les difficultés pour certains habitants à trouver ne serait-ce qu’un médecin généraliste. Consciente des besoins sur le terrain, l’Agglomération d’Agen a créé il y a trois ans un service santé pour répondre à cet enjeu majeur. Cette dernière, déjà gestionnaire de deux maisons de santé pluridisciplinaires : celle de Laplume inaugurée en 2014, et la seconde à Astaffort-Caudecoste ouverte un an plus tard, voit un troisième établissement rejoindre la petite famille. Sur le territoire Agen-Nord, la maison de santé de Donnefort, située avenue Léon-Blum, accueille depuis début janvier ses premiers praticiens libéraux. « Il s’agit là d’un projet fort porté par les professionnels de santé », précise Nadège Lauzzana, conseillère communautaire déléguée à la Politique de santé et accessibilité. Avec un véritable risque de désertification médicale dans les cinq ans à venir, l’établissement a fort à prouver. « Nous voulons remettre un service public important dans ce quartier, et cette maison de santé s’inscrit dans un projet de territoire avec la refonte du bureau de poste par ailleurs labellisé France Services », ajoute Morgan Tanguy, sous-préfet d’Agen. Etat, Ville, Département, Région et ARS ont participé à financer le projet qui a nécessité 2,1 millions d’euros d’investissement.

La formation de futurs professionnels de santé en fil conducteur

Sur une superficie de 500 m2, la maison s’articule autour d’un jardin intérieur. D’un côté, une aile est réservée pour la médecine générale, tandis que les spécialistes sont regroupés de l’autre. Tout est réuni pour assurer des conditions de travail optimales pour les praticiens... et un confort pour les patients, avec plusieurs salles d’attentes par pôles. En plus des cabinets, on retrouve deux salles de réunion, une salle pour pratiquer des soins d’urgence tels que des points de suture, et une pièce prochainement aménagée avec tous les outils nécessaires pour tenir des téléconsultations. Et pour assurer une continuité dans le parcours de santé des patients, des partenariats sont en place avec le CH Agen-Nérac, les cliniques Esquirol Saint-Hilaire et Calabet, mais aussi le CHD La Candélie. Depuis son ouverture le 15 janvier, l’établissement regroupe deux médecins généralistes, deux infirmiers, un kiné et une psychologue. Il pourra recevoir jusqu’à douze professionnels au total. Condition sine qua non pour s’y installer : être formateur de jeunes praticiens en devenir, pour assurer la relève. « Nous devons désormais être dynamiques dans notre communication, pour promouvoir le territoire et pousser les jeunes à venir s’installer ici. Pour cela, nous devons intervenir avant même la fin de leurs études », assure Nadège Lauzzana. Stagiaires, remplaçants, titulaires, toutes les candidatures sont bonnes à prendre pour élargir le temps médical à l’intention des habitants du territoire.


101 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube