Agen // Pompey, Tedo et Cabirol : le trio primé pour la cité Lalande

La cité Lalande située route de Cahors au nord-est d’Agen, a fait l’objet d’une réhabilitation d’ampleur. Lancés en 2017 par Agen Habitat, les travaux se sont déroulés sur deux ans pour une réception début 2019. Les architectes Patrick Tedo et Denis Pompey ont oeuvré avec l’entreprise de construction bois Cabirol... Et ces derniers ont été primés pour cette réalisation.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Patrick Tedo, l’un des deux maîtres d’oeuvre de la cité Lalande, se réjouit de voir son projet primé.


Construite entre 1965 et 1967, la cité Lalande nécessitait un sérieux lifting. Isolation thermique des bâtiments inexistante, murs des façades en mauvais état ou encore des fuites assez fréquentes provenant du toit, les problématiques étaient nombreuses dans les différents bâtiments. A l’heure où notre consommation énergétique est un enjeu majeur, Agen Habitat a décidé d’agir et de lancer en 2016 la réhabilitation des six immeubles, soit 78 logements sociaux collectifs. Et ce sont les architectes Denis Pompey et Patrick Tedo qui ont été choisis pour mener les travaux. Les maîtres d’oeuvre ont établi un projet de modernisation qui utilise le bois comme matériau principal. Au programme : rénovation énergétique, et mise aux normes des installations. Ils se sont donc associés à l’entreprise de construction bois Cabirol basée à Pont-du-Casse pour la réalisation. Celle-ci s’est chargée de fabriquer et monter les façades en bois. La prouesse technique réside dans l’isolation thermique par l’extérieur. Deux ans ont été nécessaires pour réaliser la totalité des travaux. La cité Lalande 2.0 a été réceptionnée début en janvier 2019. Coût de l’opération : 5,1 millions d’euros. De l’extérieur, le changement est flagrant et se poursuit à l’intérieur avec une amélioration considérable du confort des logements. « Cette réhabilitation a été réalisée bloc par bloc. Avec les locataires présents dans leurs logements pendant toute la durée des travaux, il a fallu s’adapter et s’organiser pour la refonte des intérieurs » raconte l’architecte Patrick Tedo.


L’un des six bâtiments de la cité Lalande avant et après les travaux


Une réhabilitation d’envergure récompensée par le secteur

Si l’on reparle de cette rénovation achevée il y a plus d’un an, c’est que les acteurs de ce chantier ont été primés à l’occasion des dernières Journées régionales de la construction bois, qui se sont déroulées au zénith de Limoges. Cette manifestation, où plus de 150 professionnels du secteur bois-construction étaient présents, a permis de mettre en avant 16 réalisations. Et dans la catégorie « Réhabiliter un logement : logement collectif », c’est le projet agenais de la cité Lalande qui a remporté la premier prix. Voilà une récompense gratifiante pour Agen Habitat, les maîtres d’oeuvre Denis Pompey et Patrick Tedo accompagnés de l’entreprise Cabirol, qui ont repensé tous ensemble la nouvelle Lalande.


Avant travaux, les bâtiments de la cité Lalande étaient classés E en termes de consommation énergétique, et F pour l’émission de gaz à effet de serre. Désormais, les bâtiments sont classés B. Si les loyers ont augmenté de 47 à 72 euros selon la taille des logement, cela se compense par les économies de chauffage qui permettent d’alléger la facture de 36 à 69 euros selon les appartements.

174 vues0 commentaire