Agen, à « cloches » pattes...

Qualifié en huitième de finale sans avoir gagné le moindre match, le SUA LG, en pleine déconfiture, se déplace à Trévise avec l’espoir de retrouver un peu de cohérence...

Dave Ryan demeure le fer de lance du pack agenais....


En retard dans tous les domaines sur le terrain depuis le début de saison (et surtout en défense), les hommes de Romain Briatte auront au moins une fois dans cet exercice pris de l’avance en provoquant une nouvelle crise de foie à tous leurs supporters une semaine avant Pâques.

L’indigeste copie rendue en terre corrézienne samedi dernier aura fini de convaincre les derniers romantiques que décidément cette équipe restera dans les annales comme la plus faible de l’histoire du Sporting et pas seulement d’un point de vue comptable.

Surtout, elle aura confirmé que beaucoup de joueurs présents sur la pelouse samedi dernier auront beaucoup de mal à exister ailleurs qu’à Agen...

L’heure est donc venue de tourner définitivement la page d’une saison où les erreurs de casting des dernières années, si nombreuses, auront fini par exploser au visage de tous.

Oui, Agen a manqué le virage qu’il devait prendre il y a... quinze ans, et ce n’est pas la génération dorée des Abadie, Hériteau, Béthune et consorts qui aurait pu à elle seule masquer plus longtemps ces années perdues.


On veut des caramels !

Avec une vision trop généraliste et non identitaire, et à vouloir copier « les mastondontes » du Top 14 portés le plus souvent par des hommes d’affaires en soif de reconnaissance mais sans vision et sans économie vertueuse, le Sporting a fini par se faire un « cloche » pattes et à chuter tout seul comme un grand.

Il lui reste donc, avant de démarrer une nouvelle aventure qui, on en est sûrs cette fois-ci, saura tirer les enseignements des échecs passés, un dernier voyage en Italie pour tenter de sauver un petit peu l’honneur. Ce sera certainement avec les hommes qui seront aux premières loges l’année prochaine pour construire le futur SUA LG même si la délicate situation des espoirs (voir encadré) devrait entraîner quelques aménagements. Bien sûr, la tâche sera ardue tant cette équipe de Trevise compte de joueurs de niveau international. Mais qu’importe le résultat, le simple fait de voir enfin ces joueurs agenais secouer les cloches de leurs adversaires en distribuant quelques caramels devrait suffire à notre bonheur... Car en ces temps de régime, la gourmandise est un luxe. Et le placage une denrée rare.


Buttin au centre ?

Pour ce déplacement à Trevise, le SUA LG devrait enregistrer le retour de plusieurs joueurs cadres notamment devant avec Tetrashvili, Vanaï ou encore Moreau. Derrière, privé de nombreux joueurs, Sylvain Mirande devrait expérimenter à nouveau. On pourrait ainsi voir Jean-Marcellin Buttin débuter au centre où son expérience et sa gestuelle pourraient s’avérer précieuses. A l’ouverture, l’Irlandais Reid, fantomatique depuis le début de saison, devrait se voir offrir une nouvelle chance...


Les espoirs privilégiés

Alors que les Espoirs du SUA LG sont en grande difficulté eux aussi dans leur championnat, le staff agenais a décidé de donner la priorité à ces derniers pour tenter d’éviter la descente. Dans ces conditions, Lombard-Buret, Naullet, et Kroos tous les trois titulaires la semaine dernière à Brive seront mis à la disposition de l’équipe espoir.






54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube