ADES, une référence régionale sur les métiers du social


Avec plus de 1400 personnes formées chaque année par l’ADES, l’unique Etablissement de Formation en Travail Social du département propose une palette de formations et de dispositifs assez impressionnante, sans renier un ancrage fort sur le territoire lot-et-garonnais avec notamment deux sites d’intervention : Marmande et Tonneins.

L’ADES accueille plusieurs types de publics : des étudiants, des personnes en reconversion ou en recherche d’emploi, des salariés. Au-delà d’une formation sur-mesure, ils profitent d’un accompagnement personnalisé, de promotions à taille humaine, d’intervenants engagés dans une pédagogie active, et de partenariats solides avec les structures du territoire.


Elodie, 24 ans, en formation d’éducateur spécialisé, relève que « sans l’ADES, mon projet n’aurait sûrement pas abouti. J’étais un peu perdue dans mon parcours après une mauvaise orientation. A l’ADES, j’ai été préparée, accompagnée, soutenue, boostée, jusqu’à la signature d’un contrat d’apprentissage. Sans ce contrat, j’aurais eu du mal financièrement à m’engager dans une formation de trois ans. » Elle poursuit, « et puis se former près de chez soi, c’est un gros avantage, j’ai pu concilier ma vie familiale, ma formation et mon emploi ».


L’ADES gère aussi un CFA, ce qui permet de suivre certaines formations en contrat d’apprentissage. Un véritable atout pour se former dans les métiers du social tout en travaillant chez des employeurs du secteur.


Vincent, 37 ans, vient de terminer sa formation d’AES (Accompagnant Educatif et Social). « Pour moi ça été une révélation. J’étais en recherche d’emploi, je ne connaissais pas les métiers du social, je suis venu à une journée porte ouverte de l’ADES et là je me suis dit que c’était peut-être ma voie. J’ai choisi de m’orienter vers AES. » Pourquoi ce choix ? « En fait déjà, n’ayant pas le bac, cela réduisait un peu les possibilités. J’ai une vie de famille aussi et une formation d’un an me paraissait adaptée pour trouver un emploi rapidement. Mais il fallait que je trouve un métier qui me corresponde. Après deux stages de 15 jours dans deux structures différentes, puis avec les conseils de ma formatrice référente, je me suis décidé. Faire un stage c’est important pour vérifier si c’est bien le métier que l’on veut faire. » Vous étiez en contrat de professionnalisation pour suivre votre formation ? « Non j’étais en voie directe, mon parcours a été financé par le Conseil régional Nouvelle Aquitaine. » Et maintenant Vincent ? « J’ai terminé ma formation en octobre, je suis diplômé ! Grâce aux stages j’ai pu trouver un employeur qui m’a fait confiance, j’ai signé un CDI le 4 janvier. » Que retenez-vous de ce parcours ? « Il a changé ma vie. Je ne croyais plus trop en moi, la fermeture de l’entreprise à Fumel où je travaillais depuis 15 ans a été un choc. Mais j’ai pu rebondir. »


L’ADES c’est aussi un véritable campus : la Cité de la Formation à Marmande. Ainsi, sans partir étudier dans une capitale régionale, on peut se former à Marmande ou à Tonneins, aux métiers d’Educateur spécialisé, de Moniteur Educateur, Educateur de jeunes enfants, Accompagnant éducatif et social, Assistant familial…


Des certifications sont également accessibles (Surveillant de nuit/Maîtresse de maison, Assistant de soins en gérontologie, Tuteur, Maître d’apprentissage), ainsi que des parcours d’orientation, des remises à niveau, et des Validation des Acquis Professionnels (VAE).


L’ADES est un lieu ressource aussi pour les employeurs et les professionnels du secteur social et médico-social (associations, collectivités, entreprises), organisant de nombreuses conférences sur différentes thématiques : protection de l’enfance, handicap, autisme, économie sociale et solidaire.


Devenu un acteur majeur pour les filières sociale et paramédicale, l’ADES pilote également au niveau régional le dispositif OASIS Handicap qui a pour vocation d’accompagner chaque année des personnes en situation de handicap vers les métiers du travail social.

PREPA CONCOURS

« Quelle que soit la voie que vous emprunterez, des questionnements accompagneront votre cheminement, des moments de doutes feront parfois vaciller vos certitudes, la crainte de ne pas accéder à une formation sera probablement prégnante, cependant un fort désir d’apprendre et d’avancer guidera vos choix, vous prendrez conscience que la réussite se provoque, que l’audace permet de dépasser ses propres limites, et que votre potentiel ne demande qu’à se libérer. »


AES, un métier d’avenir !

L’AES aide au quotidien des enfants, des adultes, des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap, dans les actes de la vie quotidienne, les relations sociales, l’intégration scolaire et les loisirs. Il travaille avec d’autres professionnels du secteur médical et/ou social. En fonction de sa spécialisation, il peut être amené à exercer sa profession à domicile (chez des particuliers, en foyer logement, en service d’accompagnement à domicile), en structure collective, en milieu scolaire.


A savoir :

• Un Diplôme d’Etat du Travail Social

• Durée de la formation : 1 an

• Epreuves d’admission : juin 2021

• Prochaine rentrée : septembre 2021

• 25 places financées par le Conseil régional Nouvelle Aquitaine

• Possibilité d’accéder à la formation en contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, ou en cours d’emploi si vous êtes salarié.

• Lieu de la formation : Marmande et Tonneins


Un établissement de formation offrant

à la fois qualité, diversité, et proximité :

voilà qui mérite l’attention !

1 vue0 commentaire