Municipales 2020 // Au Passage, trois aspirants au fauteuil de maire

Avec des noms et des programmes issus d’horizons bien distincts, ce sont trois listes qui se retrouvent dans la course aux municipales du Passage d’Agen.

Le maire sortant, Francis Garcia, se retrouve en concurrence avec Gilles Frémy, conseiller d’opposition, et Marc Larivière, déjà conseiller municipal quelques années en arrière.

De notre journaliste : Charlotte Charlier



Francis Garcia // Le Passage ensemble

Après la restauration des finances,

de nouveaux projets »

Il l’a annoncé en septembre dernier. Le maire sortant Francis Garcia briguera bien un nouveau mandat les 15 et 22 mars prochain. A l’heure de faire le bilan, ce dernier constate : « On s’est efforcés de restaurer les finances de la commune, notamment la capacité d’investissement. » Avec une réduction d’un tiers des dettes de la commune sans augmentation des impôts locaux, il aborderait ce nouveau mandat « avec une possibilité importante d’investissement ». Ayant signé au nom de son équipe la charte de l’association Anticor en 2014, qui lutte contre la corruption pour rétablir l’éthique en politique, le maire sortant a récemment appris qu’il se classait 14ème sur quelques 600 maires « dont les engagements sont conformes aux résultats ». Un importance donnée à l’aspect environnemental a permis de créer des îlots de fraîcheur avec la plantation de 800 arbres. Cette sensibilité a été couplée avec l’aménagement du cadre de vie des habitants, qui passe par la construction d’une promenade. « Elle ira à terme de la route de Nérac jusqu’au collège Théophile de Viau » notamment pour sécuriser le trajet des élèves, explique Francis Garcia. Côté sécurité, la restructuration de la police municipale a permis de réduire les cambriolages. Le maire souhaite recruter deux nouveaux agents, pour renforcer la proximité avec les habitants. Pour la suite, le maire portera le projet du centre de santé commun avec Estillac, du réaménagement des trottoirs, de la création d’une salle de spectacle de 200 places, ou encore de l’aménagement paysager des berges de la Garonne. Avec lui, la moitié des membres de sa liste actuelle repartent pour une nouvelle campagne, et de nouveaux noms viennent se greffer, « avec de nouvelles idées ambitieuses », conclut le maire.


La liste de 29 noms //

Francis Garcia, Brigitte Barailles, Jean-Jacques Mirande, Cécile Faget, Daniel Meynard, Marie-Thérèse Fouquet, Jean-Claude Dissès, Isabelle Roumazeilles, Michaël Petit, Laurence Pinheiro, Jean-Michel Bélair, Myriam Vézinat, Pierre Portejoie, Patricia Sazi, Denis Bertouille, Béatrice Ducel, Pascal Lecureuil, Corinne Pelletier, Michel Bordeneuve, Amal Kabach, Frédéric Doucet, Fabienne Baurens, Abdou Moumouni, Camille Mur, Bertrand Ruch, Marie Pommè, Damien Bizot, Eliane Bernes, Alain Rossi.


Gilles FrÈmy // Le Passage c'est vous

Une liste de rassemblement

Conseiller municipal d’opposition depuis 6 ans, Gilles Frémy a décidé de se présenter comme tête de liste aux prochaines élections municipales, accompagné d’une équipe d’union. Le rassemblement, voilà ce qui est à l’origine de sa démarche. Si certains se sont lancés bien tardivement dans cette campagne, ce n’est pas le cas de Gilles Frémy. Voilà déjà trois ans qu’il planche sur l’élaboration d’un projet qui se veut être une alternative pour les citoyens, en s’entourant au fur et à mesure de personnes qui partagent ses idées pour Le Passage, de tous bords politiques. Le candidat revendique une liste sans étiquette, afin de rester neutre dans sa campagne. Son projet, il en a fait l’ébauche avec ses colistiers depuis 2016, avant d’entamer une année de rencontres avec les habitants, soit une quarantaine de réunions au total, « pour discuter avec eux et faire évoluer notre projet en fonction des attentes, puisque les Passageois n’ont pas forcément la même vision que nous », explique-t-il. Dans son programme, on retrouve les fondamentaux avec une importance donnée à l’école, aux voiries mais aussi aux personnes âgées. Parmi les souhaits des habitants, il compte également mettre l’accent sur une plus grande proximité entre la mairie et les Passageois, la transition écologique, mais aussi la tranquillité publique et la propreté. Et pour « remettre les élus au centre des quartiers », la tête de liste compte diviser la commune en 15 quartiers, avec un élu dédié à chacun d’eux pour renforcer la proximité.


La liste de 31 noms //

Gilles Frémy, Annick Boumard, Michel Durand, Corinne Griffond, Jean-Louis Jimenez, Catherine Camguilhem, Serge Cuesta, Isabelle Lagadec, Serge Chaubin, Françoise Cavalier, Vincent De Séguret, Maryse Veniat, Jean-Luc Gautie, Andréa Puigbo, Francis Fanlo, Pauline Marsaleix, Pascal Bricout, Sophie Laidin, Nicolas Morel, Zina Boubbiche, Lionel Perie, Sylvette Poujon, William Boudie, Michèle Ginestal, Frédéric Da Costa, Marie-José Anselme, Serge Crema, Annie Baillet Landot, Jacques Biau, Noémie Sirjacques (Suppléant), Jean-Louis Roy (Suppléant)



Marc Larivière // Unis pour le Passage, notre ville

La concertation en base du projet

Le troisième candidat au Passage n’est autre que Marc Larrivière. Impliqué dans la vie de cette commune depuis 25 ans, il a déjà été élu de 2001 à 2008 en tant que conseiller municipal. Si cette expérience lui a permis de sauter à pieds joints dans le monde de la politique, c’est en tant que tête de liste qu’on le retrouve pour cette campagne municipale. « Je considère que la France est un pays formidable, où l’on peut élire qui on veut », observe-t-il. Sa candidature est notamment issue d’une motivation de la part de ses colistiers. En base de son projet : la proximité, la création de comités de quartiers, afin « d’avoir une vision de la ville, de l’avenir et du bien-être des Passageois ». Ancien scout, la tête de liste possède également une fibre écolo, qui est de circonstance face aux enjeux du dérèglement climatique. « Je ne veux pas opposer les pistes cyclables aux routes, il n’est pas possible d’interdire la voiture en périphérie. Il faut construire les choses en associant ces deux modes de transport », affirme Marc Larrivière. Plus de concertation dans les décisions, c’est également ce qu’il souhaite mettre en avant à travers ses engagements. Parmi ces derniers, la réhabilitation occupe une place importante. « Les bâtiments scolaires, mais aussi les structures sportives, n’ont pas été rénovés depuis très longtemps », constate le candidat. L’objectif final pour lui et l’ensemble de sa liste : « Faire vivre la démocratie. »


La liste de 29 noms //

Marc Lariviere, Céline Duprat, Eric Habert, Viviane Lambardin, Maxime Galabrun, Monique Tedo, Cédric Lefelle, Valérie Benaben, Robert Codron, Florence Courant-Lavergne, Denis Bonnefon, Karine Maysounave, Sylvain Cassagnau, Emilie Tissidre, Luc Miakinen, Katia Ferrara, Michaël Bodeau, Claire Candelon, Pascal Lambardin, Marie-Hélène Pailleux, Daniil Kniazev, Nicole Clarous, Jean-Luc Molinié, Soline Lacroix, Jérémy Andral, Cécile Seghairia, Gilles Béguey, Yvette Arreguy, Christophe Bocquet.


24 vues0 commentaire