On en veut plus !

Après avoir signé une prestation très aboutie en Corrèze, les Agenais ont maintenant la lourde tâche de rééditer l’exploit contre Clermont à domicile, pour enfoncer le clou sur les concurrents pour le maintien et faire briller Armandie de nouveau.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Dans une assiette gastronomique, même si tous les produits sont bons, une petite pincée de sel en plus ou une épice un peu trop prononcée suffisent à gâcher le plat. Équilibrer les assaisonnements est un art très délicat. En rugby, c’est la même chose. Quinze joueurs performants et un bon système ne peuvent régaler les palais des supporters que si l’émulation entre eux est parfaite. C’est ce que l’on appelle « l’état d’esprit ». Imperceptible avant le match, il saute aux yeux dès le coup d’envoi. Quand il n’y en a pas assez, l’équipe est fade et disparaît devant le caractère de son adversaire. Quand il y en a trop, on se trompe souvent de combat. Tout le monde se souvient des coups de casque de Quentin Béthune pour motiver ses partenaires contre Pau en 2018, une initiative louable qui s’était terminée par une défaite à domicile. Difficile donc de trouver la bonne balance.

C’est pourtant le plus gros défi qui attend les Agenais. Après leur succès à Bayonne, on pensait les hommes de Christophe Laussucq sur une bonne dynamique. C’était sans compter sur la débâcle castraise. De nouveau victorieux à l’extérieur pour un match capital face à Brive, ils ne veulent surtout pas reproduire le même schéma.

Dans le contenu, les suavistes sont capables du meilleur. « Quand on joue comme en Corrèze, nous aussi on est irrésistibles », note l’entraîneur des avants Rémi Vaquin sans que l’on puisse vraiment le contredire. Le problème réside dans le fait de pouvoir le reproduire. Le SUA n’a jamais réussi, cette saison, à gagner deux fois de rang.

Comment y remédier ? C’est là toute la question. « Est-ce qu’il y en a ne serait-ce qu’un seul qui possède la clé, la recette miracle ? », soulève Rémi Vaquin. La question est bien entendu rhétorique. Cependant, on ne demande pas aux Agenais de devenir les All Blacks, Teddy Riner ou Martin Fourcade (à qui il arrive aussi de perdre). Équipe solide en réaction, qui plus est lorsqu’elle est dos au mur, la maison bleue et blanche doit maintenant gagner en constance. Et cela passera par la recherche d’équilibre.


Banane et bleu de chauffe


« Il faut garder cette banane et cet enthousiasme après la victoire. Il y a des sourires, on vit bien ensemble, on est contents d’aller s’entraîner. Ça, il faut le garder. On n’est pas à l’armée, il ne faut pas que les mecs arrivent la tête en bas. Mais il ne faut pas que ce soit la récré non plus, on ne doit pas rester dans une fausse euphorie. Dès le dimanche, on a rebasculé sur le match de Clermont, en ayant conscience qu’on est encore en situation d’urgence. On a enfilé le bleu de chauffe pour repartir au turbin. Il faut trouver le juste milieu. Le management, ce n’est jamais tout blanc ou tout noir. C’est pareil individuellement. Certains ont besoin d’être piqués, d’autres rassurés », explique l’ancien flanker.

Requinqués par leur sortie de la zone rouge après une prestation très convaincante, les Agenais sont encore loin d’être sortis d’affaire. Pau et le Stade Français ne sont qu’à deux petits points. Une victoire contre Clermont avant de prendre un peu de vacances tomberait à point nommé. Les coéquipiers de Tom Murday le doivent aussi au public d’Armandie qui n’a pas pu fêter ses héros depuis le mois d’octobre. « Plus de quatre mois sans gagner à la maison, moi, ça me fout les boules. J’en tremble, la rage m’habite. Il faut que cette pression, qu’on a parfois subie par le passé, nous galvanise. » Face aux Jaunards et leur myriade de stars, agacés par leur défaite au Michelin et en pleine lutte pour la 6ème place, il ne faudra surtout pas baisser d’un ton. Agressivité, ambition, folie… Tous les ingrédients devront être réunis. Le jeu agenais a toujours eu une saveur particulière. C’est le moment de le montrer à toute la concurrence.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout