économiser l’eau au jardin et au balcon

L’hebdo vous accompagne vers un jardinage encore plus durable et éco-responsable. Retrouvez quelques gestes simples au jardin ou sur le balcon qui vous permettront d’économiser l’eau d’arrosage et d’éviter le gaspillage.

Des piques de chaleur et des périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes, des nappes phréatiques qui s’épuisent... L’eau est précieuse, plus question de la gaspiller. Quelques gestes simples au jardin peuvent tout changer. Il faut organiser le jardin différemment pour économiser l’eau d’arrosage et aider les plantes à supporter la période estivale.


Freinez l’évaporation


Plus il fait chaud, plus l’eau s’évapore rapidement ! Arrosez de préférence le soir ou tôt le matin pour que les plantes aient le temps de boire avant que le soleil accélère l’évaporation. Un gazon tondu trop ras se dessèche plus rapidement. Remontez la hauteur de coupe de votre tondeuse entre 6 à 8 cm.

Au potager, au-dessus du bassin ou sur les jardinières, pensez aux voiles et aux claies d’ombrage durant les périodes de canicules... En atténuant les effets du soleil, ces protections réduiront l’évaporation de l’eau.


Un arrosage efficace


Ménagez une cuvette au pied des arbres, arbustes, et plantes... pour retenir l’eau d’arrosage et éviter son ruissellement. Un binage vaut deux arrosages ! Ameublissez et aérez la terre en surface entre les plantations si elle n’est pas protégée par un paillis pour favoriser une meilleure pénétration de l’eau. Plutôt qu’un arrosage rapide avec un grand débit, préférez un arrosage plus lent mais sur une plus longue durée. Pour vérifier s’il a été efficace, sondez le sol avec une bêche ou une pioche. Si nécessaire arrosez à nouveau. Lorsque vous installez de nouvelles plantes (tomates, vivaces, arbustes...), ameublissez le fond du trou de plantation et remplissez d’eau ce dernier. Laissez la terre boire cette eau avant de planter. Arrosez ensuite avec parcimonie pour inciter les racines à descendre en profondeur où elles trouveront davantage d’humidité qu’en surface.


Arrosage goutte-à-goutte


Installez des systèmes d’arrosage au goutte à goutte équipés d’un programmateur ou des tuyaux micro-poreux sur les cultures sensibles (potager, plantes du bord de bassin, plantes de terre de bruyère, vivaces, jeune haie...). Vous pourrez commander l’arrosage de nuit, en douceur et sur une longue durée, pour une efficacité optimale. Gardez un arrosoir proche de l’évier de la cuisine pour récupérer l’eau de la maison comme l’eau de rinçage de vos légumes par exemple. Raccordez à vos gouttières un ou plusieurs récupérateurs d’eau de pluie. Il existe des modèles.


L’arrosage au balcon


Préférez des contenants de grand volume aux parois épaisses, ils maintiendront davantage l’humidité. Incorporez au terreau de plantation des cristaux rétenteurs d’eau (grain d’eau). Ils absorbent environ 300 fois leur volume en eau pour les restituer progressivement aux plantes.

Ajoutez un stimulateur de racines (Agrosil) constitué de granulés à base de silice. Il favorise le développement des racines et augmente la résistance des plantes à la sécheresse.


Le paillage


On en parle de plus en plus depuis l’essor de la permaculture, les paillis limitent l’évaporation de l’eau, améliorent la structure du sol tout en apportant des éléments nutritifs aux plantes. Ils facilitent le travail de désherbage. Difficile de faire mieux !

Massif, potager, pot et jardinière, pied des arbres fruitiers ou d’ornement, plantation de fraisiers ou de framboisiers... Toute surface de terre nue est à recouvrir d’un paillis. Qu’il soit permanent comme en permaculture ou saisonnier, le paillis ou paillage doit être mis en place avant les fortes chaleurs, sur un sol encore humide et débarrassé des mauvaises herbes. Une épaisseur minimum d’environ 10 cm est à respecter pour qu’il joue pleinement son rôle.


Arroser pendant les vacances


Si vous partez plus d’une semaine ou en cas de fortes chaleurs, demandez à un proche de venir arroser votre jardin, c’est encore la meilleure solution pour sauver vos plantations. Vous pouvez installer un système d’arrosage automatique au goutte à goutte bien avant votre départ pour ajuster les débits d’eau et vérifier d’éventuelles fuites.

A la maison, ne laissez pas vos plantes dans l’obscurité totale. Sortez-les au jardin ou sur la terrasse, à l’ombre. Installez quelques réserves d’eau sur chaque pot : gelée d’eau, carotte en terre cuite vissée sur une bouteille d’eau ou bien paillez la surface du terreau.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout